Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5

Taille du texte : Reduire la taille du texte - Augmenter la taille du texte

Réalisation 2017

STADE

En 2016 les toilettes ont été refaites pour satisfaire aux normes d’accessibilité et nous avions annoncé dans les projets l’extension des vestiaires du stade derrière les tribunes. Ces travaux sont en cours. Ce sont les entreprises Castel, Lavitry, Borderies, Cabanel et Eco Concept Techno qui sont à l’ouvrage sous le contrôle de M. Cambon, architecte. Une partie des travaux se fait en régie. Le montant des travaux « entreprises» s’élèvent à  195 000 € TTC avec un montant d’aide de 100 000 € et une récupération de TVA.

La gestion et l’entretien du stade sont assurés par les agents communaux. Cela représente un temps de présence important pour la tonte, le traçage, l’entretien des locaux et des extérieurs. De plus, dans le cadre de l’extension des vestiaires, la réalisation des lots chape, carrelage et faïence a été confiée à deux agents municipaux qui possèdent les compétences nécessaires. Au vu de la superficie, cela représente un nombre d’heures conséquent. A l’extérieur, un important travail a été réalisé pour assurer au mieux la gestion de l’écoulement des eaux pluviales par des canalisations enterrées qui évacuent l’eau à l’extrémité du terrain vers le fossé. Le montant des fournitures pour ces différents aménagements s’élève à 17 000 €. A l’occasion de ces travaux, il est apparu que l’assainissement Était à revoir et à rendre conforme. L’ensemble, vestiaires et assainissement, devrait pouvoir Être achevé au printemps 2018.

 PARKINGS

Pour éviter les stationnements gênants sur la voie publique un parking a été aménagé chemin du Sourbié derrière la Médiathèque (23 places). La création de cette zone de stationnement devrait suffire à assurer la sécurité des piétons, en leur rendant l’usage des trottoirs trop souvent occupés par des véhicules. Après l’intervention de l’INRA pour le diagnostic archéologique, les employés municipaux ont assuré la préparation du terrain, la canalisation des eaux de pluie et le traitement de sol. Cette zone de stationnement facilitera l’accueil des usagers de la Médiathèque et offrira aux habitués du marché du vendredi la possibilité de garer leur véhicule à proximité en toute sécurité. Le montant des fournitures pour le travail effectué en régie s’élève à : 24 130 €.

Ainsi avec les parkings de la salle des fêtes, de la Porte Haute, de la Porte Basse, de la Place Neuve, du chemin des Jardins et du chemin du Sourbié, on peut espérer voir l’espace public mieux partagé et surtout plus accueillant pour les piétons et les automobilistes

 UN NOUVEAU SERVICE PUBLIC / LES BORNES ELECTRIQUES

A l’échelle du département, le SDE 82 met en place le service de recharge des véhicules électriques. Montricoux est partie prenante du projet et accueille, à proximité de la salle des fêtes, l’une des 90 bornes du Tarn-et-Garonne. Espacées en moyenne de 20 km les unes des autres, les bornes à deux points de charge constituent un maillage rassurant et facile d’accès .Tout récent, ce service suscite un intérêt croissant. Il faut dire que les tarifs sont attractifs : 2 euros la charge ponctuelle, qui permet de rouler environ 100 km, et 40 euros l’abonnement annuel pour une consommation illimitée. Des dépliants édités par le SDE 82 sont disponibles en mairie pour expliquer le fonctionnement des bornes. Toutes les informations utiles sont consultables sur le site :

www.freshmile.com.

UN ECLAIRAGE PUBLIC INNOVANT ET ECONOME

Pour conjuguer performance d’éclairement et réduction des consommations d’énergie, huit ballons fluorescents, très énergivores, ont été remplacés par des appareils plus économes, équipés de leds avec abaisseurs de puissance. Ainsi, de minuit à six heures, l’intensité lumineuse est réduite de moitié. Ces travaux, dont le montant s’établit à   10 200 euros HT, sont éligibles à une subvention du SDE 82.

Le parking et le chemin du Sourbié ont été équipés avec 3 mâts de lampes solaires qui gèrent automatiquement l’intensité pour avoir un bon éclairage le soir et le matin. Ces nouveaux systèmes solaires n’ont pas besoin de tranchée pour le raccordement. La mise en place est donc plus facile et moins couteuse. Le coût des 3 s’élève à 15120 € TTC.

Nous avions une aide financière de la députée Valérie RABAULT et une aide du Syndicat Départemental d’Energie.

VOIRIE

De nouveaux panneaux de circulation ont été implantés aux différents endroits repérés comme susceptibles de présenter un danger : un STOP à l’intersection du chemin de Sesquières et du chemin du Guirou et un passage piéton sur la route de Caussade à l’intersection du chemin de Lalande au bout du pont. Des panneaux abîmés ou décolorés ont été remplacés à différents endroits sur la commune. Pour faciliter l’accessibilité pour les personnes handicapées, des places réservées ont été matérialisées : devant la Poste, sur le parking de l’école et sur le parking de la Médiathèque. Comme tous les ans en plus des services et des entretiens habituels les employés municipaux ont effectué de nombreux travaux : à l’école ils ont mis en place un nouveau portail, un autre à côté de la cantine et assaini le mur de séparation derrière l’école. Ils ont créé un chenil aux ateliers municipaux, amélioré l’accès à l’atelier de la rue du Lavoir et refait le portail. Pour sécuriser la circulation, ils ont veillé à l’entretien des voies communales, ainsi les fossés ont été creusés au chemin du Guirou et aux lieux dits Lavaur, Lésignac et Saint Géniès. Sur le chemin de Saint Géniès il a fallu changer le pont sous la traversée. Les employés ont remis en état un chemin communal non goudronné au lieu-dit Bourdelle à l’extrémité de la commune tout près de la route de St Cirq. Dans le chemin des jardins, ils ont créé une murette qui permet de délimiter le passage donnant accès au puits Communal.

Tous les ans, des travaux de voirie sont entrepris afin de maintenir dans un état satisfaisant les rues et chemins communaux. Cette année ce sont les chemins de Sesquières, du Sourbié Haut et Sud, de Toumique ainsi Que la VC8 de Crabiès qui ont été en tout ou partie remis à neuf. L’entreprise Voirie Concept épaule la municipalité dans la mise en œuvre des travaux : estimatif, appel d’offre, analyse, et suivi des travaux. C’est l’entreprise Prunet qui a été retenue pour les effectuer. L’entreprise Eurovia a quant à elle effectué les travaux du Chemin de Lalande, travaux programmés en 2015 et reportés sur 2017. Le montant total s’élève à 81700 € cette année du fait de ce report. Le conseil général alloue une subvention de 34 400 €. Pour assurer la sécurité sur nos voies communales et faciliter l’entretien la municipalité a fait appel à l’entreprise Lafon en charge de l’élagage et du broyage des résidus réutilisés en compost. Cette année ces travaux ont eu lieu aux chemins de Sesquières et du Guirou et une partie du chemin de la Timbale avec l’aide des employés. Ainsi tous les ans un budget de 4000 € HT est consacré à cet entretien. D’autre part, suite aux différentes réunions à la carrière avec les représentants des riverains, les responsables du conseil départemental et la municipalité, des travaux d’aménagement de la route ont été décidés pour sécuriser au maximum le secteur. Ainsi, certaines portions ont été élargies ou consolidées. De plus la vitesse a été réduite. La sécurité devrait être améliorée pour les usagers de la route et les riverains. Le coût de ces aménagements est supporté par le Conseil Départemental et l’exploitant de la carrière.

 PARKINGS

Pour éviter les stationnements gênants sur la voie publique un parking a été aménagé chemin du Sourbié derrière la Médiathèque (23 places).La création de cette zone de stationnement devrait suffire à assurer la sécurité des piétons, en leur rendant l’usage des trottoirs trop souvent occupés par des véhicules. Après l’intervention de l’INRA pour le diagnostic archéologique, les employés municipaux ont assuré la préparation du terrain, la canalisation des eaux de pluie et le traitement de sol. Cette zone de stationnement facilitera l’accueil des usagers de la Médiathèque et offrira aux habitués du marché du vendredi la possibilité de garer leur véhicule à proximité en toute sécurité. Le montant des fournitures pour le travail effectué en régie s’élève à : 24 130 €. Ainsi avec les parkings de la salle des fêtes, de la Porte Haute, de la Porte Basse, de la Place Neuve, du chemin des Jardins et du chemin du Sourbié, on peut espérer voir l’espace public mieux partagé et surtout plus accueillant pour les piétons et les automobilistes.

Newsletter

ChargementChargement