Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5

Taille du texte : Reduire la taille du texte - Augmenter la taille du texte

Réalisation 2014

Voirie 2014:

Cette année les zones à refaire concernaient :.

• le chemin de Pech de Cauzin,

• les chemins de Marcayran, du Soulié et une partie de celui de St-Laurent de Moynet.

Suite à l’appel d’offres, c’est l’entreprise EUROVIA qui a réalisé les travaux pour un montant total de 43 586 € (le Conseil Général alloue une subvention de 17 217 €).

En plus des routes, le Conseil Municipal a souhaité faire appel à un prestataire extérieur pour les travaux d’épareuse sur l’ensemble du réseau communal. Suite aux différents devis, c’est l’entreprise LAFON qui a assuré cet entretien. De façon à faciliter son travail, un employé communal le précédait avec la banquetteuse. Ce travail en binôme a très bien fonctionné et l’ensemble du réseau a été effectué en trois semaines, sachant que certaines zones n’avaient pas été faites depuis quatre ans. Le coût de l’entreprise est de 10 584 €.

En plus des travaux d’entretien classiques et réguliers, les employés sont amenés à réaliser des projets plus exceptionnels et pérennes. C’est le cas lors des travaux de voirie. En effet, en amont des entreprises, les employés interviennent sur l’entretien des fossés et des ponts pour que les améliorations durent plus longtemps. Cela a été le cas sur le chemin de Pech de Cauzin, le Chemin de la Carrière, la route de St-Laurent entre autres, cela représente 4 kms en 2014. Cette action sera poursuivie en 2015.

A ce sujet, il est rappelé que l’entretien des ponts donnant accès aux habitations ou aux parcelles est à la charge des propriétaires.En effet, le fossé sera curé de part et d’autre de l’ouvrage, et le fil d’eau des tuyaux devra respecter la pente du fossé existant et ne pas entraver le libre écoulement. Le pétitionnaire s’engage à entretenir l’ouvrage dans un parfait état de fonctionnement et de propreté et e sur 5 mètres linéaires de part et d’autre de celui-ci. Lorsque les employés interviennent et que les ponts sont bouchés, il est nécessaire de les changer ou de les enlever s’ils ne sont plus utiles.

Isolation bâtiment publics:

Dans le cadre du Contrat d’Equipement signé avec le Conseil Général, une aide était acquise pour le changement des huisseries de la salle des fêtes et de l’étage de la mairie. Ces travaux permettent d’économiser l’énergie et de limiter la pollution. L’entreprise COURREGES de Montdoumerc a fourni et posé le matériel, et l’entreprise RISCHARD a réalisé la peinture. Le montant total est de 25 061 € et le montant des différentes subventions du Conseil Régional et de l’Etat est de 19 337 €.

Aménagement Ecole élémentaire:

Du fait de l’ouverture de la 6ème classe en septembre 2013, nous avons souhaité réaménager l’espace existant pour dégager une salle de classe supplémentaire et libérer la salle de motricité qui servait aussi de dortoir. Après avoir étudié les différentes possibilités, la BCD de l’école élémentaire est supprimée pour créer une classe avec placard et deux espaces plus petits pour bureau ou rangement. La salle à l’étage a été agrandie du fait de la suppression des mezzanines et elle est désormais dédiée au CLAE avec un bureau séparé pour le responsable. Ces travaux ont été réalisés en août pendant les vacances. Les entreprises ayant participé sont les entreprises BORDERIES et RISCHARD. Le coût s’élève à 9 052 €.

Remplacement éclairage Grand’Rue:

Toujours dans le cadre des économies d’énergies et de préservation de l’environnement, des aides sont proposées par le Syndicat Départemental de l’Energie pour mettre en place cette politique et encourager ces actions. Ainsi le Conseil Municipal a décidé tous les ans de changer les anciens lampadaires d’éclairage public par du matériel plus performant, d’autant plus que les lampes utilisées dans nos vieux modèles ne sont plus fabriquées. Cette année l’entreprise BOUYGUES ENERGIE a remplacé les 10 lampes de la Grand’Rue pour un coût de 12 250 € et pour cela le SDE verse 3 000 € d’aide. De plus, lorsque des travaux amenant des économies d’énergie sont engagés, nous pouvons bénéficier d’aides supplémentaires à travers les Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Nous avons choisi de déléguer ces CEE au Syndicat Départemental qui gère la collecte et reverse l’aide sous forme de subventions aux communes

Mise aux normes des toilettes de la Salle des Fêtes:

La mise aux normes des toilettes de la salle des fêtes pour permettre l’accessibilité aux handicapés était prévue dans le cadre des demandes de subventions.Ces travaux devaient être fixés suffisamment tôt pour libérer la salle des fêtes pendant un mois.Les entreprises qui ont participé à ce travail sont les entreprises : VIGUIER,AZIZEN (successeur de M. BOURRIE), RISCHARD, BORNANCIN et BORDERIES.. Le montant total des travaux et des fournitures s’élève à 25 340 € et les subventions attendues sont de 9 478 € (Conseil Général et Conseil Régional)

Stade:

Le système de drainage du terrain principal ne fonctionnait plus. De ce fait, l’entretien devenait de plus en plus difficile et inefficace. Pour permettre de retrouver des conditions de jeux correctes, l’entreprise TURFPLAC a repris le système de drainage..

Le coût de l’opération s’est élevé à 7 465 €.

Mise en place d’un compteur marché:

Suite à la demande de plusieurs marchands du vendredi matin, un compteur a été installé rue St-Pierre pour améliorer leurs conditions de travail.

Monuments aux morts:

Dans le cadre de la célébration du centenaire de la « Grande Guerre » des aides étaient allouées pour la réhabilitation des monuments. L’état de la pierre noircie par le temps et le manque de nom de victimes sur les plaques nous ont amené à programmer des travaux d’embellissement.Le décapage fut réalisé par les entreprises RISCHARD et VIGUIER, et les plaques furent refaites par MIDI-QUERCY GRAVURE. Le coût de ces travaux s’élève à 7 836 € et les subventions à 3 227 € (ONAC et Conseil Général).

Suite à la réhabilitation du monument par les entreprises, il paraissait important d’améliorer aussi la voie d’accès et d’agrémenter les abords pour éviter que l’herbe envahisse l’allée et de planter des arbustes résistants. Dans le même temps, les employés ont aussi pris soin de nettoyer et de replanter l’espace rocheux de la rue de la Brèche. Coût des fournitures : 3 899 €.

Ateliers municipaux:

Suite à la mise en place de la cuve de récupération des eaux de pluie, les employés ont aménagé l’aire de lavage et installé la pompe qui permet d’utiliser l’eau en réserve pour les travaux de nettoyage avec la balayeuse ou tout autre matériel et l’arrosage.

Futur parking chemin du Sourbié:

La municipalité a acheté un terrain chemin du Sourbié, à proximité du Sacré-Coeur, pour offrir un espace de stationnement destiné aux utilisateurs de la Médiathèque et aux riverains.Dans un premier temps, les employés ont dégagé l’accès et nettoyé la friche. Les travaux d’aménagement se poursuivront dès la réception du permis d’aménager qui est en cours.

Newsletter

ChargementChargement